Auberge du Chemin Faisant

12, Vieux Chemin, Témiscouata-sur-le-Lac, Québec G0L 1E0
Video contentsites/default/files/route-temiscouata-663x373_1.flv
Bas-Saint-Laurent

Chemin faisant vers Témiscouata-sur-le Lac à l’auberge!

Une auberge de 6 chambres, alliant le confort moderne et urbain et un cachet art déco des années 50. Un restaurant de 30 places offrant une gastronomie régionale inégalée, avec comme ultime objectif de vous faire vivre une expérience sensorielle. La mission de l’Auberge Chemin Faisant est de vous faire vivre un rêve où le plaisir de la bouffe ne fait qu'un avec celui du vin, où la mélodie du piano évoque le bien-être et la convivialité et où le confort de nos chambres est synonyme du plaisir de la détente.

Catégories

  • Restaurant

Rencontre

Hugues Massey
Copropriétaire

Pour moi, les produits de l’érable, c’est une présence depuis toujours. Même s'il n'y a aucune production aux Îles, mes parents avaient toujours du sirop à la maison. Nous savions que nous étions privilégiés d'avoir sur nos crêpes du sirop d'érable.

L’érable représente pour moi, avec le cidre de pomme de glace, l'image de marque des produits du terroir québécois.

Un truc, j'aime bien remettre le sirop à chauffer pour l'amener à l'état de tire, pour ainsi en faire connaître le goût. Cette façon de faire me permet d'utiliser la tire avec de nombreux poissons et fruits de mer, mais surtout, avec le saumon fumé où la fusion en bouche est divine. J'utilise souvent des pépites d'érable du Domaine Acer que je mélange avec un produit qui se nomme des « Peta Zeta ». Ce sont des petits bonbons qui éclatent en bouche, donc le tout devient une belle garniture pourles desserts à l'érable.   

J’aime de l’érable sa finesse, son caractère unique comme sucre naturel.

Coup de cœur régional, nous avons adopté cette région pour sa beauté naturelle, encore vierge des traces de l'homme.

Biographie

Madelinot d'origine, le rêve de posséder une auberge l'habite depuis son adolescence. Suite à sa formation en gestion hôtelière, il fait ses classes comme directeur de la restauration de l'Hôtel Plaza Québec.

Lors de l'arrivée à Cabano, son père occupa le poste de chef de cuisine pendant les deux premières années et c'est par la suite que sa véritable passion débuta. 

Autodidacte de la cuisine moderne, il se décrit davantage comme un créateur culinaire qu'un chef cuisinier.

Toutefois, son plus grand plaisir demeure avant tout de faire « tripper » les invités qui les visitent à l'auberge, autant par les différentes combinaisons de saveurs que l'on retrouve à la table qu'au son du piano pour terminer les soirées.